Texte à corriger

Outre les dictées, les textes à corriger constituent le deuxième type d’exercice utilisé par le jury pour évaluer l’orthographe du candidat. Cette épreuve est très régulièrement rencontrée au cours des oraux, car plus rapide à mettre en place qu’une dictée. Il ne faut donc pas négliger cet entraînement.

Lors d’un texte à corriger, il peut vous être demandé soit, de repérer les fautes sans avoir à les corriger, soit de repérer les fautes et de les corriger.

Attention, le piège du texte à corriger est de réaliser des sur-corrections, c’est-à-dire de repérer une faute où il n’y en a pas. Vous serez alors pénalisé au même titre que de ne pas réussir à repérer les fautes.

De plus, vous disposez souvent d’un temps limité pour réaliser cet exercice. Par exemple, au concours oral de Paris, le candidat dispose de 90 secondes pour trouver 8 fautes au sein d’un texte d’une dizaines de lignes. Entraînez-vous de manière chronométrée en vous accordant environ 1 minute 30 par 10 lignes et en multipliant ce temps selon la longueur du texte. De même, si un temps global d’épreuve est précisé, respectez-le.

Nous vous recommandons d’effectuer un texte à corriger chaque semaine.